Chargement Évènements

Le lapin symbolisant autrefois la fertilité et le renouveau (comme le printemps), c’est en Haute-Allemagne (Allemagne du sud) que naquit la tradition (Osterhase, « lièvre de Pâques » en français) avant qu’elle ne se répande dans le reste des pays germaniques. Par la suite, cette tradition est exportée aux États-Unis par des immigrants allemands au xviiie siècle.

L’origine du lapin viendrait d’une légende allemande dans laquelle une femme pauvre, ne pouvant offrir des douceurs à ses enfants, décora des œufs qu’elle cacha dans le jardin. Les enfants, apercevant un lapin, crurent que celui-ci avait pondu les œufs.

Selon The Catholic Encyclopedia (1913, tome V, page 227), de nombreuses coutumes païennes se rattachèrent à la fête de Pâques. L’œuf est le symbole de la germination qui se produit au printemps, et le lapin est un symbole païen qui a toujours représenté la fécondité. A contrario les premiers œufs de Pâques étaient parfois décorés du motif circulaire des trois lièvres, suggérant ainsi qu’ils symbolisaient la Trinité.

Une autre origine du lapin de Pâques vient de Saxe où l’on honorait au printemps la déesse Éostre (Eastre), qui a d’ailleurs donné son nom à Easter (Pâques en anglais). Le lièvre étant l’animal emblématique de la déesse, il est resté associé aux fêtes de Pâques. De manière similaire, dans les traditions celtiques et scandinaves, le lièvre était le symbole de la déesse mère.

Source

 

Détails

Date :
17 avril, 2022
Catégorie d’évènement:
Étiquettes évènement :

Partagez cet évènement, choisissez votre plateforme !